Aujourd’hui était une journée très sympa, et c’est assez rare ces derniers temps, il faut donc la souligner. Comme mon filleul était invité à un anniversaire, j’ai décidé de passer une journée marraine-filleule. Au programme: ciné (les Boxtrolls), pizzeria, librairie. Je crois qu’elle était très contente de passer une journée seule avec moi, « en amoureuses » (personnellement, je n’aime pas trop ce terme, je trouve ça un peu incestueux mais bon…), et ça m’a fait plaisir de la voir rigoler en faisant des bêtises au restaurant. Je sais que la plupart des gens trouvent que ça fait mal élevé, moi je trouve normal qu’une gamine de six ans s’amuse à faire des grimaces. Je l’ai emmenée à ma librairie préférée, où j’avais commandé le tome 5 de La Tour Sombre, et forcément, il a fallu que je tombe sur L’Enfant Allemand de Camilla Läckberg qui vient de sortir en format poche. Résultat, deux livres pour elle, deux livres pour moi. J’ai une PAL monstre, je ne sais pas comment je vais m’organiser, mais j’adore ça.


Ensuite, shopping avec ma mère, et pour une fois je ne suis pas repartie bredouille, bien au contraire. J’ai un nouveau pyjama « trois pièces », dont le haut est imprimé en chat, dont le gilet a des oreilles de chat, et un autre haut de pyjama imprimé chat. A part ça, je ne fais pas du tout une fixette sur les chats, non, non, je ne vois pas de quoi vous parlez.


Tout ça fait très consumériste, mais bien évidemment, ce sont les bons moments passés ensemble, sans nuages, qui font du bien. Voir ma filleule rigoler et s’amuser librement, entendre ma mère éclater de rire spontanément, heureuse de passer un moment avec moi, puis mon filleul qui me fait un gros bisou rien que parce que j’ai quand même pensé à lui et lui ai ramené un magazine Cars, tout ça sont des petits moments précieux et finalement assez rares, alors je les savoure quand ils arrivent.